Забравена парола?
Начало на реферати

L’esprit de No?l


L’esprit de Noël

Aussi loin que je me souvienne, je crois que j’ai toujours détesté les chansons de Noël. Quand j’étais tout petit, j’avais un petit mange-disques portatif Playskool en plastique rouge que j’a-do-rais et déjà, mon 45 tours de "Petit Papa Noël" par Tino Rossi, c’était le disque que j’écoutais le moins (ou alors, je l’ai trop écouté et de c’est de là que vient mon dégoût, mais ça parait peu plausible comme hypothèse). S’il est tout à fait normal d’être émerveillé par un chant de Noël quand on a 4 ans, je n’ai jamais bien saisi que lui puisse encore être fasciné par ce genre musical une fois arrivé l’âge adulte. Ca m’échappe totalement mais je suis ouvert à toutes explications.

Les chansons de Noël, tout comme les films et les téléfilms de Noël, provoquent quasiment tous chez moi la même exaspération parce qu’ils partagent le même handicap : une facticité, une mièvrerie, un dégoulinant sentimentalisme de circonstance que l’on excuse systématiquement sous la raison fallacieuse "que l’on s’adresse aux enfants" ou alors que "Noël, c’est avant tout du rêve". Je trouve surtout ça violemment hypocrite. Je ne fais pas de distinction : que ça soit des chants traditionnels ou des formats un peu plus pop, en anglais ou en français, chantés par Tino Rossi, une chorale d’enfants (le cauchemar), Sufjan Stevens ou Bright Eyes, dès que le mois de décembre arrive et que parviennent à mes oreilles des chansons mentionnant des sapins, de la neige et des clochettes, mes poils s’hérissent.

Qu’on ne s’y trompe pas, j’aime bien l’esprit de Noël et tout ce qui avec, comme tout un chacun. Les cadeaux, le foie gras, le champagne, regarder pour la 20ème fois l’inépuisable It’s A Wonderful Life de Frank Capra... Mais les chants de Noël non. Les chants de Noël et les huîtres, on n’a pas inventé pire pour vous dégoûter des fêtes de fin d’année.

L’un des rares chansons de Noël qui trouve grâce à mes oreilles n’en est pas vraiment une : c’est Christmas Steps, un morceau de Mogwai présent sur leur 2ème album, Come On Die Young (album souvent mal-aimé parce qu’il ne ferait pas assez de bruit : je ne vous cache pas mon incompréhension). A part dans le titre, je ne vois pas bien le rapport avec Noël et c’est tant mieux : une lente montée, une déflagration puis une lente extinction où l’on disperse les derniers débris ; la fête est finie. Ca dure plus de dix minutes et ça dynamitera un peu votre réveillon ronronnant.

Je rappelle en passant que le 5ème album de Mogwai, Mr. Beast, sortira en mars mais on en reparlera le moment venu.

Joyeux Noël.

A l’année prochaine.



L’esprit de No?l facebook image
Публикувано от: Georgi Mudev

Повярвай в себе си 9 out of 10 based on 2 ratings. 2 user reviews.